Rubipedes.ch

Vétérans, mais pas tant

Ce que vous avez raté...

... si vous n'êtes pas venu au voyage culturel à la St Martin !

 

 

Ha les amis, vous m’avez encore fait rêver avec ce grand week-end de la fête du cochon !

Tout était là, les shots de Ricard, le repas aux 11 000 calories, la Bande à Basile, Patrick Sébastien et Régine, les strip-teaseurs , l’épaule danseur, des cochons volants, les lits à 3 étages, les douches froides, la bonne odeur des toilettes le matin avant le ptit dej, David Charvet et Didier Tuche, la balade du samedi, le match des noirs contre les blancs …

L’histoire ne révélera jamais qui a décidé… que c’était l’équipe à Manu qui devait retourner son maillot, c’est moche et ce serai bien que ça ne se reproduise plus…
Quoi ? On me souffle dans l’oreillette que l’équipe à Manu aurait finalement et après protestations et réclamations, obtenu l’autorisation de jouer avec le maillot à l’endroit. En contrepartie, les noirs on fait les 2 mi-temps contre la pente et avec la fumée de l’arbitre dans les yeux, les blancs, eux, ont accumulés les tentatives de déstabilisations, ils ont même demandés à changer de terrain, pour passer sur un plus petit car leurs trois quart ne tenaient pas la distance… c’est moche…
Bref un match sans fulgurances, avec énormément d’enjeux et beaucoup de déséquilibres, gagné sur le fil par les maillots retournés grâce à leur célèbre numéro 9 Argentin sur une dernière action où il part tout seul. Mais bon lui on lui dit rien il a le droit…
Heureusement que les Noirs, guidés par leur Chaman et toujours décontractés par les fumées de l’arbitre, sont resté zen.
Et même, ils auraient pu gagner si Nenette avait vu la ligne et si Bilto ne s’était pas mis sur le dos.

Vous l’avez compris en l’absence remarquée de nos adversaires fantômes, nous avons su faire face à cette situation pour avoir le plaisir de salir les maillots devant des spectateurs bien habillés pour la saison et doux comme des agneaux, dommage qu’ils n’aient pas joué le jeu de la moustache et qu’ils aient gardés le bouc ….
Sans autres adversaires que nous-mêmes, le véritable défi allait être d’animer le samedi après midi et le samedi soir.

Une fois la traditionnelle dégustation de Limoncello passée, le pub et la télé trouvés, et bien l’après midi a été animé par Eddy, Ludo, Chaman et Nenette, très en forme pour commenter les 6 matchs retransmis en 12 langues et sur 3 chaînes payantes.
A ce moment là et sans le savoir, une nouvelle grande page de notre histoire était en train de se préparer : voici l’histoire des Rubipedes au pays de Fara Des Merveilles (Ou Fara per que ti amo ou Fara Fossette ou Faraclette pour ceux qui avaient encore faim).
Une fois les organismes reposés et revigorés par le goulasch au sanglier typiquement de la région et parfaitement épicé par Lucas le Bratislaboy local, le naturel des Rubipedes allait encore une fois faire des miracles.
En entrant dans cet établissement nous étions loin d’imaginer ce qui allait se passer...

Restaurant le Suisse
Présentation :
Cuisine du marché travaillée avec des produits du terroir et de la région.
Un lieu de la cité brutrutaine pour y boire un verre entre amis ou y savourer une cuisine régionale...

Saint Martin 2021
Le week-end de la Saint Martin à débuter ! Goulasch, vin chaud, bières artisanales tout le week-end ! De 10h du matin à 1h30 et plus avec l'ambiance qui va avec !!!!
On vous attend tous mes p'tits loups 🤗🤗🤗… Plus

Les coaches ont tout de suite remarqué un déséquilibre sur l’utilisation des espaces, je crois qu’ils ont défini cela comme un problème d’identité.
La carte est courte est simple mais l’ambiance du premier étage est en décalage avec le rez de chaussée, c’est confortable mais ça manque de chaleur.
L’arrière salle est sous utilisée par des clients qui ne renouvellent pas leurs consommations.
Par contre, le caveau au sous sol est une belle surprise : décor pittoresque, mobilier adapté, clientèle choisie, l’erreur c’est qu’il manque un Stana pour les remonter, certains y sont d’ailleurs enterrés.
L’ambianceur portugais avec son imper et son chapeau en Latex était hors sujet, il n’a pas fini sa prestation et il a très vite été remercié.

Et à c'moment là, qu'est-ce que vous avez fait?
J'crois que Bilto a remis une Suze et que c’est Aubistro a pris les commande de la radio.

Comme par magie les corps éprouvés par la soirée de la veille et le match rural, ont commencé à s’ambiancer à nouveau, à part certains qui voulaient mettre de la Vitel dans la Suze des copains, du copain comme cochon bien sûr !
Mais ça c’est une autre histoire ( tiens on l’a pas eu celle ci… le DJ était trop jeune …)

Mais alors qu’est ce qui c’est passé….

Hé bien notre bonne humeur (toujours pour la plupart) avait rendez vous sans le savoir avec la gentillesse, la confiance, le bonheur en personne pour la douceur d’un soir (tiens je sais plus si on lui faite celle ci). Elle s’appelait Fara elle n’avait pas … 50 ans comme la plupart d’entre nous… mais le déséquilibre ne s’est pas vu ….
Sans oublier le reste de l’équipe qui nous a mis dans un fauteuil pour une bien belle soirée entre amis.
L’alternance du jeu était parfaite, bière, Suze limée, mojitos ( préparés minute et avec beaucoup d’amour) Gin Gordon et Bailey’s flambé.

Je crois qu’on peut dire qu’on était chez nous … surtout l’ami Pisto qui contre toute attente avait repris la soirée « du bon pied » et qui s’est offert le kiff d’un petit extra derrière le bar. On aurait dit la serveuse Automate : je sers, j’essuie le bar, je sers, j’essuie le bar …
Papi Suze lui veillait au grain mais le commercial de chez Pernod Ricard aurait pu passer recharger quand même .
Nener et super connard tel deux Zemmour en foire avait décidé de faire campagne.
Même si ce duo peut paraître équilibré, pas sûr qu’ils fasse des étincelles ailleurs qu’au Djamel comédie Club … vous nous avez bien fait rire …

Comme annoncé, les taxis pour le retour étaient flexibles, ce qui a permis à chacun de vivre cette belle soirée à son rythme (un grand merci aux organisateurs au passage).
Les traînards ont profité d’un joli moment de presque intimité avec nos hôtes d’un jour.
Un nouveau Bailey’s flambé, un petit Sardou, quelques accolades et les remerciements du patron.
C’est pas courant ça et c’était plein d’émotions.
Hé oui nous avons peut être sauvé un bistrot, nous sommes les Rugbytchebest de la Bistronomie, c’est un nouveau concept.

Et vous êtes rentré comment?
Ben en taxis parce que c’était bien organisé.
Oh! Y'avait toujours l'même air à la radio

Le dernier jour n’est jamais facile. Mais c’est celui où les sensibilités se découvrent.
Le repas du club était parfait aussi. Une super fondue, avec encore une fois des commerçants gentils et, bien entendu les maintenant célèbres discours et chansons des nouvelles recrues.
Si leur niveau de chanson fût déséquilibré, chaque style a encore fait mouche .

Ed Sheeran a bien compris qu’il jouait avec l’équipe 2 mais il ambitionne fortement de jouer en une … quand il sera président.

M Aubistro le neveu de Joséphine Delamare a avoué avoir « tout mangé le chocolat et toutes fumées les Craven A » et avoir prix 30kg mais contre toute attente il a gardé de la finesse ( privette joke…) .

Notre pâtre grec Fabien Larousos a commencé à bien se dévoiler; nous l’avons découvert rapide (n’est ce pas Bilto), souriant, taquin et quand même un peu ému mais surtout émouvant au moment du discours. Les hommes de peu de mots sont les meilleurs - Comme disait William Shakespeare…. ( Quoi ? Un peu de culture ça peut pas vous faire du mal…)

Sans oublier le sage du groupe le Chaman

Le chamanisme est un ensemble de formes de médiation entre les humains et les esprits assurée par des chamans,

incarnant cette fonction en interdépendance avec la communauté qui les reconnaît comme tels et pour laquelle ils sont censés intercéder auprès des esprits.


Bref c’est le gars qui a remplacé Ludo,qui se fait critiquer tout le temps et qui aurait dû jouer en blanc.
Merci de m’avoir libéré du poids de ces critiques aussi constructives que la campagne des deux Hervé avec leur chaussures en carton … et comme dirait le philosophe Bilto n’écoute pas tes détracteurs….

Et le presque meilleur pour la fin. Il est un peu fébrile les veilles de gastro, il ne sait pas encore s'il doit être le jaune ou le rouge, c’est le seul, l’unique, c’est L’ORANGINAL. Très ému pendant son discours, il a quand même réussi à nous chanter patois (mais j’ai pas reconnu les paroles de JJ Goldman) un chant de Là-bas quoi….

Merci à vous 5 d’avoir joué le jeu ce n’est pas un bizutage mais un révélateur, une consécration, un paillasson floqués « Bienvenue » .

Le programme de ce voyage faisait un peu peur mais finalement quand on est ensemble nous sommes toujours capables de grandes choses.
Par contre la récupération est quand même de plus en plus dure.

Merci à ceux qui auront lu jusqu’au bout .
Merci à tous d’être tellement déséquilibrés mais tellement attachiants.
Je vous aime mes Cochons.
Vivement le prochain voyage.

A très vite.

Laurent Ruquier

Vous n'avez pas l'autorisation de laisser des commentaires.

Logo

Moi, Rubipède

Faites plaisir au trésorier !

CHF
Ref.

Nous trouver

Rejoins-nous

Tu joues en championnat suisse et tu voudrais un jour revenir d'un match avec ton nez ?

Tu joues en Top14 et tu recherches un jeu un peu plus physique ?

Tu jouais en 4ème série et ta femme ne t'as plus fait la gueule depuis que tu as raccroché tes crampons ?

Tu n'as jamais joué, mais tu connais toutes les blagues de Pierre Salviac et de Christian Jeanpierre réunis ?

Rejoins-nous !

Youhou, y'a quelqu'un ?