Rubipedes.ch

Vétérans, mais pas tant

Concours Rubipèdes - Les résultats !

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Après 4 semaines de délibérations et des appels successifs à des amis, à la vidéo, à la banque pour savoir si le virement était arrivé, à la cour européenne des droits dl'homme, à ch'ni (celle là faut être du Doubs / Jura), à l'insurrection, ... ça y est Maitre Enfoiros est arrivé à compter les maigres points des nombreux participants aux concours pour obtenir un classement digne de ce nom.
 
Alors évidemment, d'aucuns crieront au scandale, au complot, au "comme d'habitude on nous cache tout", et ils n'auront certainement pas tout à fait tort.
 
Car il a bien fallu tout ce temps pour goûter les bouteilles de vin qui seront parvenues au jury (ceux qui ont visé hors Pinot noir ou Chardonnay ont eu tout faux), déguster les bons petits plats lors des réceptions organisées "tout à fait par hasard puisque tu passais par là", et évidemment répondre aux appels quotidiens du banquier, inquiet de voir d'importants mouvements de fonds en provenance de paradis fiscaux arrivant sur des comptes personnels jusque-là hors de tout reproches, pour ne parler que de ce qui est moralement acceptable et partageable publiquement (madame Enfoiros lit ces mails).
 
Certains ont même tentés des procédures en annulation (sous la houlette de Maitre Bonand), voire des proses enflammées de dernière minute, tentant de reproduire les recettes qui les avaient honteusement fait gagner un concours similaire il y a quelques années.
 
Bref, pour une fois, tout est extrêmement clair, les résultats sont limpides, il faut dire qu'il n'y avait pas beaucoup de points à compter.
 
C'est d'ailleurs l'un des plus grands enseignements de ce concours : 
- vous êtes hyper forts en recherches sur internet et en tentatives de noyade de poisson
- vous êtes vraiment nuls en règles du rugby (sauf un, mais il a fait exprès de raconter n'importe quoi), et ceux qui prétendront le contraire auraient pu participer au lieu d'invoquer "un jeu encore virtuel, monde moderne de m***, tout fout le camp" (sic)
- et ceux qui râlent le plus sur le terrain sont ceux qui en connaissent le moins (ça on le savait), et sont quand même plutôt entre le numéro 1 et le numéro 8 (mais ça on le savait aussi). J'ajouterais presque "plutôt jaunes", mais l'objectivité me retient.
On serait à la télé, on aurait mis une page de pub maintenant, mais à défaut, on va passer en revue les meilleures réponses aux questions de la dernière semaine.
Ca vous fera de la lecture en attendant la reprise des entrainements, et vous comprendrez pourquoi j'ai mis 1 mois à tout lire (et encore, y'a que le best-of).
 
En parlant de reprise, et avant de vous lancer dans la lecture, nos petits doigts nous disent qu'on ne devrait plus être très loin d'un retour sur les terrains.
Comme depuis un an, nous nous conformerons strictement aux consignes officielles, soyez encore un peu patients, et nous sommes au taquet pour organiser plein de jolies choses ensemble dès que l'on aura le feu vert.
 
Sur ce, les réponses de la semaine 4 : 
 
Question 16 : Quel est le record de rapidité pour un essai (temps écoulé entre le coup d'envoi et l'essai) marqué lors d'un championnat international de rugby à 15 ?
 
  • La bonne réponse :  A l’occasion du match du championnat du monde junior 2014 entre le Pays de Galles et les Fidji, Dafydd Howells a récupéré le coup d’envoi de son ouvreur pour transpercer la défense adverse et aplatir le premier essai au bout de... sept secondes.
 
  • Néner se remémore la bonne époque (fallait être attentif, car vu le joueur, il restait pas longtemps sur le terrain) : "j’ai le souvenir d’un essai d’hubert josserand dit « la cabine en avant » d’ailleurs maintenant c’est une double cabine , qui avait lors de son premier entrainement marquer un essai tout en finesse profitant des portes de saloon adverse au bout de 15 secondes tant qu’il lui fallait à l’époque pour parcourir un demi-terrain ( maintenant on serait au delà de la minute).A noter que ce record n’a pas été homologué car il jouait sous fausse licence."
 
  • Samsung en profite pour chambrer Martin sur son embonpoint pris depuis le début de la pandémie : "Je dirai MARTINNNN sur une réception d'envoi qui tête baissé et son flegme légendaire transperce la défense adverse en moins de 5 minutes !" 
 
  • Juju, en bon banquier, tente de nous embrouiller avec les chiffres -c'est réussi- : "Mais en fait à bien y penser je viens de réaliser l’essai le plus rapide de l’histoire a eu lieu le 25 octobre 2020 lors de la rediffusion de France Galles. Dupont démarre une l’action à la 32ème minute du match, soit 2h59 et lorsqu’il marque l’essai il était 2h01. Ce qui fait dont -58 minutes pour marquer un essai plus rapide que tous les autres."
 
  • Nico, plus ingénieur dans l'âme, se lance dans les estimations (avec un sport qui se joue avec un ballon ovale, c'est peine perdue) : "Aucune idée de qui ni de avec qui, mais pour sûr, le ballon restant 2 secondes en l’air, un bon joueur de rugby courant le 100m en 12s, le ballon pouvant être récupéré sur la ligne des 10m, cela fait 60m à courir... je dirais que le record est de 9 secondes!"
 
  • Jojo - Maitre Bonand dans une tentative désespérée, tente de mélanger le name-dropping, les chansons, et les souvenirs : "l'essai le plus rapide de l'histoire n'est pas vraiment un essai de rugby, mais un essai de chanson dans un petit club de rugby que nous connaissons tous. Les faits : nous disposons de 3 bons chanteurs, Ludo bien sûr, Martin des fois et Edouard ça dépend l'heure...... donc Ludo essaie de lancer la chanson " jamais on a vu, jamais on ne verra une maman tortue zzzzzzzzz, boum, clap. Mais comme d'hab Martin le reprend parce que merde c'est lui le chef, Edouard qui revient tout juste des toilettes s'exclame alors : mais je l'adore celle là, et là il prend le lead mais vu l'heure, accélère comme lui seul sait le faire, en 61 secondes la chanson est terminée, il demande a boire et retourne aux chiottes. Voilà l'histoire de l'essai de chanson le plus rapide......."
 
  • Et enfin Philou, dans une prose magnifique, une lumière éclatante, tel le chantre du cuir ovale, le barde des épopées rugbistiques, signe un monument de réponse, que dis-je un chef-d'oeuvre, tout simplement : "Fût une époque pas si lointaine, quoique…, quand la rivalité Barrons verres Rubipèdes était à son paroxysme, je me souviens …La rudesse des conditions climatiques, la neige, le froid, les oreilles gelées, tout comme les orteils, les corps engourdis des valeureux Rubipèdes alignés sur les 50 mètres attendant le coup de sifflet de mise en jeu. La délivrance enfin. Les feux rouges s’éteignent, les moteurs rugissent, rendez-vous au premier contact. La balle s’envole déjà et les genoux se déplient enfin avec peine, la meute s’arrache. Elle fixe la balle qui déjà amorce sa descente, elle fonce, encore 15 mètres, 10 mètres, 5 enfin. Et puis c’est l’étonnement, Bambi, car c’est bien lui qui soulève cette nuée blanche, s’est emparé d’un saut magistral de la balle encore haute dans ce ciel hivernal et file maintenant vers la terre promise pour y déposer entre les perches son trésor si vaillamment subtilisé à l’adversaire. Et alors même qu’il se redresse, le souffle tiède de sa course vient décoiffer ses coéquipiers à peine rendu au point de chute de la mise en jeu. C’est dire la course ! D’aucuns dirent même plus tard que le temps s’était alors arrêté. Pour ceux qui doutent du patronyme du coureur je dirais que ce ne sont que de mauvaises langues. Et toc !". Comme quoi si on a du talent y'a pas besoin de tricher. Bonus accordé les yeux fermés, les oreilles encore enchantées par ce doux miel.
 
Question 17 : Quel est le score le plus large inscrit dans un match officiel de rugby à 15 ?
 
  • La bonne réponse :Pour trouver la plus large victoire dans un match de rugby, il faut aller en... Belgique. Le match entre le Royal Kituro et Soignies s’est terminé sur un score incroyable : 356-3 ! Arbitre en retard et pensant que le match était reporté, certains joueurs de Soignies étiaent déjà repartis, le résultat a été une parodie de rugby et le score que l’on connaît.
 
  • Néner se remémore toujours la bonne époque, mais à visiblement quelques soucis avec Alzheimer en plus des pertes de voyelles : "142-0 australie Namibie en 2003 mais certaines sources bien informées parlent d’un match clandestin ou les all blacks auraient battus Les rubipedes de Genève sur le score de 212 a 3 (drop de martin pour le pichet à la dernière minute) ,ce que la légende ne dit pas c’est que l’équipe perdante remportas largement la troisième mi-temps"
 
  • Doudou attaque frontalement l'organisation du concours, un très vilain geste inhabituel de la part de ce joueur généralement irréprochable : "Et encore une de ces questions pernicieuses cherchant à flouer le chaland avec le terme à l’imprécision jouissive « match officiel ». On va encore nous sortir un match Kazastan - côte d’ivoire ou match de division non répertoriée ayant eu lieu en mongolie orientale, voire un match féminin entre vesoul et saint-symphorien sur coise."
 
  • Philou retente l'envolé littéraire, mais je sais pas, celle-là elle est moins bien : "Fût une époque pas si lointaine, quoique…, quand la rivalité Barrons verres Rubipèdes était à son paroxysme, je me souviens … Aujourd’hui grand pourfendeur de l’ordre rugbystique, Luis notre argentin aux contre-pieds dévastateurs, Luis le magicien prit un jour le brassard de capitaine de la valeureuse équipe des Rubipèdes. Valeureuse certes mais trop souvent défaillante. Luis, « Gatsby » pour les uns, va déjà dans les vestiaires haranguer ses troupes. Je me rappelle qu’un ancien voire très ancien m’a alors glissé à l’oreille « il est habité c’est Vladimir Ilitch ». Je dois dire que je n’avais jamais ressenti une telle atmosphère à la sortie des vestiaires. Quant à l’échauffement, il fût mené d’une main de maître voire d’une poigne de fer si bien que le même ancien me glissa « c’est Joseph ». « Le père ? » lui dis-je. « L’autre, le géorgien » me répondit-il. Quand les hostilités commencèrent rien n’aurait pu arrêter notre déferlante. La révolution était en marche. Ce fût la première d’une longue série de victoires et Luis sur le terrain redevint « Gatsby ». Pour ceux qui doutent de ce récit et qui n’étaient pas là, l’ancien, le camarade qui pourtant préférait le jaune au rouge, dirait que ce ne sont que de mauvaises langues. Et toc !". Philou, ça servait à rien, Luis ne compte pas les points pour le concours...
 
  • Juju, qui manifestement a du temps au boulot en ce moment, nous sort non seulement la réponse exacte, mais surtout une copie de la feuille de match ! 5 points de bonus exceptionnel évidemment, et c'est pas parce qu'il fait partie du comité. Quoique.
 
 
  • Nico persiste dans son approche mathématique du rugby, ce qui tend à expliquer maintenant ses courses "relativement" droites pour aller de nos poteaux vers les poteaux visiteurs, quels que soient les obstacles éventuels en chemin : "Là encore difficile de trouver la vraie info sur internet, je n’essaye même pas! Je pense qu’un essai toutes les 3 minutes semble raisonnable, le temps que les équipes se replacent! Avec un bon pourcentage de 75% de transformation -> je dirais 161-0"
 
  • Et enfin Jojo, toujours coincé en 1982, nous fait vivre une belle page d'histoire du club, rien que pour ça ça vaut le bonus (tu vois que c'était pas la peine de déposer protêt -un peu de culture suisse-) : "là encore ça concerne votre équipe préférée, petit récit historique. 2ième ou 3 ième voyage rubipèdes, Bayone. Voyage en avion, puis car, match contre les vétérans de Bayonne, terrain des remparts, magnifique, nous motivés comme des fous, enfin certains, nos président et entraineurs avait de bonnes idées, comme commencer avec une nana (la copine du mec qui vendait des caisses enregistreuses à l'auberge de Coutance... ) les anciens comprendrons, le serveur, certes sympathique mais pas joueur pour un rond, et en face, que des anciens de l'Aviron Bayonnais, des fusées qui se passait le ballon comme nous on envoie des vannes, dont un certain Christian Belascain, 18 x en bleu, vainqueur du tournoi en 1983, donc autant dire qu'a part le coup d'envoi et sur les renvois après essai on a pas touché le ballon, et même si on ne compte pas tout les points en vétéran, on en avait pris un bon paquet........heureusement la raclette, meringues et double crème avait remis les 2 équipes presque à égalité"
 
Question 18 : Qui détient le record de matchs disputés en Top 14 ?
 
  • La bonne réponse : Passé par Béziers, Clermont, Montpellier, et Lyon, Thibaut Privat détient le record de matchs disputés en Top 14 avec pas moins de 380 rencontres, ce qui lui a permis d’obtenir un titre en 2010 pour trois finales perdues, le tout sous les couleurs clermontoises.
 
  • Luis tente étonnamment une réponse à consonance argentine : "Benjamin Urdapillata"
 
  • Doudou se pose comme tous les castrais en victime expiatoire d'un complot des "gros", et oublie que d'autres clubs ont perdu beaucoup plus de finales que Castres : "bon si top 14 c’est un joueur de ce siècle sinon je me serais volontiers penché sur un biterrois [j’en était un durant 3 ans], mais mon esprit un tant soit peu chauvin dirait volontiers Rodrigo Capo Ortega et ses 352 apparitions valeureuses et donc 2 finales perdues. et hop!"
 
  • Philou re-re-tente l'envolée littéraire, avec une figure de style basée sur la répétition. J'ai aussi tenté des lettres d'amour comme ça, ça n'a jamais marché; là ça aurait pu, car ça rend hommage à nos plus anciens vétérans à défaut d'être les meilleurs : "Fût une époque pas si lointaine, quoique…, quand la rivalité Barrons verres Rubipèdes était à son paroxysme, je me souviens …C’était un temps que les moins de 40 ans ne devraient pas connaître. Enzo, Nico, Jimmy, ces noms ne vous disent rien ? Tous clients privilégiés chez Urgo, actionnaires chez Elastoplast, spécialistes qui des genouillères qui des coudières et autres artifices, toujours accueillis avec sourire chez leur pharmacienne, et n’imaginer rien, ce n’était que purement professionnel. Tous ces vieux guerriers dont on ne compte plus bobos à défendre les couleurs des Rubipèdes.  Mais il en reste encore 2 en activité de ces vieilles gloires de la 1ère heure. Bien des vénérables sont passés dans ce club, mais Tac et Jojo, eux sont toujours là. Il me vient parfois à penser à eux comme on pense aux vieilles mécaniques, des moteurs extraordinaires pour une telle longévité, des carrosseries certes quelque peu cabossées mais encore fringantes. Non ce qui m’interpelle c’est l’électronique, je me demande comment c’est dans la boîte. Comme me fait remarquer l’ancien « Pas beaucoup d’électronique dans les vieilles mécaniques… ». Pour ceux qui n’ont pas connu cette époque, les choses ne changent pas tant que ça finalement et ceux qui disent le contraire ne sont que de mauvaises langues. Et toc !"
 
  • Cruchot joue aussi la corde sensible, en s'apitoyant sur les vieux : "Mais cela n'est rien à comparer à doudou, dont le nombre de matchs n'a pas été comptabilisé par l'IRB et la fédaration."
 
  • Juju, toujours en bon banquier, tente de nous convaincre en misant rien sur le fond mais tout sur la forme, c'est à dire en répondant n'importe quoi mais avec beaucoup d'assurance : "Il s’agit bien entendu de brock James. Le top 14 n’est le top 14 que depuis 2005.  Et sur la période Brock a participé à 307 matchs. Voilà, il y a des moments il faut savoir être factuel, expéditifs, « rouge » diraient certains ou certaines"
 
  • Jojo lâche les souvenirs (quoique), et se jette dans une réponse décalée -c'est étonnant de sa part-, qui aurait pu fonctionner si Maitre Enfoiros jouait devant: "Aucune idée et pas envie de faire comme tout le monde, piannoter sur le web pour tous répondre faux, donc moi je vote Christian Califano, la classe à l'état pur.......". Sérieux, j'aime bien Cali, mais "la classe", faut pas pousser quand même...
 
  • Ludo, bien silencieux jusque-là (il joue la gagne sur les bonnes réponses), attaque complètement gratuitement l'un des meilleurs passeurs du championnat vétéran suisse: "Et là il a fait son Yakari comme à Thonon et il a quitté Clermont ..."
 
  • Nico, n'ayant pas réussi à trouver un modèle mathématique fiable, se met à donner les bonnes réponses : "Là c’est facile de trouver sur internet! Même si je ne suis pas sûr de la date de creation du Top 14... Je tente le Thibaut Privat, 387 matchs, et comme il a joué pas mal à Clermont, je pense que je suis pas mal sur l’indice et que le nombre de finales perdues est élévé: genre 7"
 
  • Et enfin Samsung fait simple, concis, efficace : "Vu son nombre de jubilés, il pourrait s'agir de bilto". 5 points accordés sans discussion.
 
Question 19 : Quel maillot de rugby est considéré comme le plus cher de l’histoire ?
 
  • La bonne réponse : Mis aux enchères en octobre 2015, le maillot porté par le Néo-Zélandais Dave Gallaher à l’occasion de la tournée en Grande-Bretagne en 1905 et 1906 a été adjugé pour la somme de 243 000 euros, ce qui en fait le maillot de rugby le plus cher de l’histoire.
 
Plusieurs réponses dans la lignée de celle de Samsung à la précédente, sans la primeur de la nouveauté donc, mais qui ne sont pas passées loin du bonus : 
  • Néner : "Le maillot le plus cher de l’histoire est en fait une chemise celle de Edouard watelet dit « Bilto » ayant éffectué une demi-douzaine de jubilé cette chemise est revenu à 125 euros x6 donc 750 euros ce à quoi il faut rajouter les frais de boissons qui furent pour le moins conséquent". Et encore, quand on ne part pas avec Connasse Cook (note du jury).
  • Cruchot : "Selon wikipédia, le maillot le plus cher est celui de bilto, de part le nombre de jubilé à son actif. Le prix de vente est connu seulement des initiés qui ont participé à la mise aux enchères."
 
  • Samsung ne passe pas loin du doublé, en visant une autre cible : "Il pourrait bien s'agir du tee shirt de Little, certainement égaré sur une plage à Barcelone.."
 
  • En parlant de cible, Philou nous dévoile des dessous que l'on aurait préféré ne pas voir (on a dit aussi que l’intéressé avait une fâcheuse tendance à rentrer à pied dans ces moments de perdition ?) : "Fût une époque pas si lointaine, quoique…, quand la rivalité Barrons verres Rubipèdes était à son paroxysme, je me souviens …Jojo, qui en ces temps aujourd’hui révolus, avait une certaine propension à la dégustation alcoolique et aimait à partager dans des domaines variés avec les « rencontres culturelles » qu’il faisait au cours de nos périples rugbystiques, notre Jojo donc souvent nous rentrait dévêtu. C’était un rituel chez lui. Après les échanges sanguins, baveux et plus si affinités, ce qui n’était pas rare, il échangeait, je ne sais pas si c’est le mot juste, le maillot spécialement conçu pour le dit périple.  Alors quand on pense au coût du maillot et au temps que celui-ci fût porté par Jojo, on a chaque fois atteint des sommes vertigineuses. Pour ceux qui ne l’ont pas connu à cette époque, croyez-moi Jojo c’est un homme de contact, et ceux qui pensent le contraire ne sont que de mauvaises langues. Et toc !"
 
  • Juju tente cette fois le fayotage, mais hélas, le jury ne mange pas de ce pain là : "Et c’est la fameuse question où tu peux fayoter avec le jury composé de 1 juge. Alors le maillot le plus cher est vraisemblablement celui d’un petit faon formé au randori et blocage de petits ballons ronds qui devenu plus mature c’est découvert une passion de finisseur au rugby. Finisseur hors pair heureusement car sa faiblesse reconnue de tous mais pas de moi c’est la passe."
 
  • Nico, à qui on a manifestement coupé internet au boulot en plus de lui avoir confisqué sa calculatrice, tape sur les Sudafs, si ça gagne pas ça défoule : "Sans conviction François Pienaar (joli nom), 10’000 euros, Afrique du sud en Finale coupe du monde de 1995 (de toute façon vu ce qu’ils ont payé aux arbitres pour cette coupe du monde, ils peuvent mettre 10000 sur un maillot!)"
 
L'occasion était évidemment trop belle pour ne pas glorifier le maillot des Rubipèdes, tactique suivies par quelques uns: 
  • Luis : "Cher pour qui ? Pour moi c’est le maillot original de Rubipèdes"
  • Doudou "En demandant poliment à internet j’ai eu une réponse du genre maillot du capitaine all Blacks de 1905 Dave Gallaher, qui l’a porté lors de la première tournée en Europe [Pays de galle, Ecosse, Irlande, Angleterre puis France] pour 243 000 euros. Mais si je n’avais trouvé j’aurais volontiers dit Bernard Douzals [dit Doudou] des rubipèdes car maillot à haute valeur sentimentale et donc hors de prix"
  • Jojo : "il est dans mon armoire, a vendre mais je reste discret, le premier maillot reçu lors du tout premier entrainement de notre club, il y a ............très longtemps ya que Tac qui peux confirmer."
 
  • Mais c'est Ludo qui remporte le filet garni, avec une réponse dont il a le secret. 5 points mérités : "Le maillot le plus cher à mes yeux est une chemise... elle est bleue et floqués du nom prestigieux des Rubipedes. Il n’y a pas un nom mais des noms . Que des Monsieurs chacuns dans leurs domaines. Du grand plaqueur au plus râleur , du meilleur ailier au meilleurs piliers de bars ( qui souvent sont les mêmes). Du meilleur étranger aux origines Latines aux pire frontalier , des plus Prosper ( youplaboum ) aux plus limited éditions , du chirurgien au plombier en passant par l’architecte et l’anesthésiste. Du Chaman aux chatbites . D’Aznavour a Sardou ( Bon là ok y a pas long!) . A 15 ou en one-man-shows  ils ont tous porté ce maillot qui n’a pas de prix à nos yeux en toutes occasions. De vous à moi , de George à Gregan , pas besoin de finale de coupe du monde 2004 à 4200€ . Parce que la chemise bleue, et peut être la rose aussi , elles valent de l’or ."
 
Question 20 (ouf) : Quel est le record d'affluence pour un match de rugby ? 
 
  • La bonne réponse : Le Stade Olympique de Sydney, quelques semaines avant d’accueillir les Jeux, a permis à 109 874 spectateurs de suivre le match entre les Wallabies et les All Blacks, ce qui en fait le record d’affluence pour un match de rugby, pour une victoire néo-zélandaise (35-39).
 
  • Sur les conseils de son confrère Juju, Luis la joue laconique et sûr de lui, il (raté) : 95’000
 
  • Doudou nous refait l'histoire, tout ça pour nous expliquer qu'il ne doit sa place sur le terrain qu'au fait qu'il paye des places de finale de top14 au sélectionneur, un monde s'écroule : "Bon tout d’abord au risque de tourner en rond j’aurais pensé au stade de la chevalière de Mazamet mais le nombre a postériori doit être faussement élevé [souvenirs école secondaire]. En seconde intention puisque j’y étais avec ma douce avec même un de nos coach en guest star [le moins suisse], les 99124 spectateurs du Camp Nou de Barcelone finale top 14 2016  Racing92 vs RCToulon et puis ce couillon d’internet me dit de dire [et c’est mon dernier mot]: 109.874 spectateurs pour un Australie-All Blacks en 2000 au Stade olympique de Sydney. et Hop!"
 
  • Juju la retente "je suis sûr de moi" (encore raté) : "89 019 personnes – Match Nouvelle Zelande Argentine à Wembley. Je pense que j’ai marqué tellement de points dans les réponses précédentes que je peux me permettre de faire ici preuve d’un peu de nonchalence si chère à certains"
 
  • Philou reste sur son thème, mais commence à fatiguer (je t'avais dit que ça marchait pas) : "Fût une époque pas si lointaine, quoique…, quand la rivalité Barrons verres Rubipèdes était à son paroxysme, je me souviens … C’était au cours d’un hiver du siècle dernier. The affiche Barrons verres / Rubipèdes . Les autorités locales dépassées par l’événement, les enjeux et les déplacements de foules se voient dans l’obligation de faire jouer le match à huis clos. Impressionnant non ?! Et je suis un peu à court, la mémoire sans doute, alors j’arrête là …     Pour ceux qui n’étaient pas encore nés ce jour-là, et qui pensent que je divague vous avez peut-être pas tout tord mais bon vous êtes que de mauvaises langues. Et toc !"
 
  • Jojo nous parle d'une temps que les moins de 60 ans peuvent voir sur une photo : "bah, quand on joué à la Praille on aurait pu établir ce record, mais les organisateurs nous avaient programé très tôt le matin, pour éviter les bouchons et l'engorgement des transports publics. Attention, je parle du TOUT premier match dans ce stade, pas le dernier, donc une fois de plus on est plus beaucoup à s'en souvenir......mais y avait ma mère en tribune quand même. Et ça restera le tout premier match de rugby joué au stade de la Praille, à tout jamais, ça on ne pourra pas nous l'enlever."
 
  • Et enfin Ludo m'a bien fait rire avec une vanne tout à fait dans l'esprit, ce qui suffit bien entendu à remporter 5 points supplémentaires  : "C’ est sûr que c’était pas l’affluence du nombre de Rubipedes au dernier tournois de Nyon ...."
 
Et voici donc le tableau final des scores : 
 
 
C'est donc Ludo qui remporte le concours Rubipèdes 2021, victoire bien méritée au vu de son enthousiasme à participer à TOUS les évènements rubipèdes, à être présent auprès de chacun, bref, à faire vivre l'âme de ce club.
 
Pour les esprits chagrins, vous noterez qu'il réussit à la fois à marquer le plus de points sur "l'éloquence" ET sur les questions d'arbitrage; sachant en plus qu'il s'est mit à courir, on va pas rire à la reprise ! 
 
Bravo et merci Ludo, tu es un pilier de ce club, tu nous le prouves tous les jours, et encore plus ces derniers mois.
 
Merci à tous pour votre enthousiasme avec ce petit jeu, on espère que vous vous êtes bien amusés à répondre et à lire les proses créatives des participants, parce qu'on ferait pas ça tous les jours :-)
 

Vous n'avez pas l'autorisation de laisser des commentaires.

Logo

Moi, Rubipède

Faites plaisir au trésorier !

CHF
Ref.

Nous trouver

Rejoins-nous

Tu joues en championnat suisse et tu voudrais un jour revenir d'un match avec ton nez ?

Tu joues en Top14 et tu recherches un jeu un peu plus physique ?

Tu jouais en 4ème série et ta femme ne t'as plus fait la gueule depuis que tu as raccroché tes crampons ?

Tu n'as jamais joué, mais tu connais toutes les blagues de Pierre Salviac et de Christian Jeanpierre réunis ?

Rejoins-nous !

Youhou, y'a quelqu'un ?